La maison

Maison du Domaine Pautier
Maison du Domaine Pautier

« Le domaine de Veillard était sous l’ancien régime, propriété de la famille Fé qui fit l’objet d’une étude par l’abbé Tricoire. Dans la première moitié du XVIIIème siècle, on trouve en effet, Elie-François Fé, qualifié seigneur de Veillard, fils de Jean Fé de Boisragon et de Madeleine de Létoile. Né en 1700, il devint officier au régiment de la Reine-Infanterie puis épousa en 1726, Marie Guillot. Cette dernière lui amena 10 000 livres de dot. A leur mort, Veillard reviendra à leur fils, Elie François. Le 17 janvier 1791, il était capitaine au régiment de Rouergue-Infanterie et mourut célibataire en 1804. Dans les années 1830-1850, le domaine de Veillard est passé aux Bonnin, famille de négociants en eaux-de-vie. Il est depuis cette époque resté aux mains de ses descendants. La demeure actuelle date des années 1830. Elle aurait été construite par l’un des membres de la famille Bonnin, maître de loge maçonnique comme l’attestaient certains symboles gravés sur la maison et aujourd’hui disparus. L’édifice consiste en un corps d’habitation rectangulaire pourvu de deux ailes en retour. La façade principale comporte une travée centrale, surmontée d’un fronton triangulaire, percé d’un oculus. » L.F.

 

Réf : « Chateaux Manoirs et Logis » La Charente.