Présentation du domaine


Le Domaine Pautier, propriété familiale depuis 6 générations se situe  sur la commune de Bourg-Charente.

 

Notre vignoble de 30 ha s'étend sur les coteaux de Grande Champagne, surplombant la Charente.

Il produit les eaux-de-vie fines et un moût fruité nécessaires à la fabrication de notre Pineau des Charentes, élevé dans la plus grande tradition familiale et régionale. 

 

La Maison

« Le domaine de Veillard était sous l’ancien régime, propriété de la famille Fé qui fit l’objet d’une étude par l’abbé Tricoire. Dans la première moitié du XVIIIème siècle, on trouve en effet, Elie-François Fé, qualifié seigneur de Veillard, fils de Jean Fé de Boisragon et de Madeleine de Létoile. Né en 1700, il devint officier au régiment de la Reine-Infanterie puis épousa en 1726, Marie Guillot. Cette dernière lui amena 10 000 livres de dot. A leur mort, Veillard reviendra à leur fils, Elie François. Le 17 janvier 1791, il était capitaine au régiment de Rouergue-Infanterie et mourut célibataire en 1804. Dans les années 1830-1850, le domaine de Veillard est passé aux Bonnin, famille de négociants en eaux-de-vie. Il est depuis cette époque resté aux mains de ses descendants. La demeure actuelle date des années 1830. Elle aurait été construite par l’un des membres de la famille Bonnin, maître de loge maçonnique comme l’attestaient certains symboles gravés sur la maison et aujourd’hui disparus. L’édifice consiste en un corps d’habitation rectangulaire pourvu de deux ailes en retour. La façade principale comporte une travée centrale, surmontée d’un fronton triangulaire, percé d’un oculus. » L.F.

 

Réf : « Chateaux Manoirs et Logis » La Charente.

 

La Famille

La maison a été fondée en 1842 par Adrien Bonnin. Elle deviendra une grande maison de négoce Cognac.

 

L'héritière, Henriette Bonnin orpheline de mère à l'age de 16 ans, perd son père en 1923 et ses frères en 1925. Malgré le soutien de Mr et Mme Monnet, les parents de Jean Monnet, grands amis de la famille, elle décidera d'abandonner le commerce du cognac en bouteille et centrera son activité sur la culture de la vigne (13 hectares) et le négoce du Cognac en vrac.

  

Elle épouse en 1925 Louis Pautier, originaire de Dordogne et totalement novice en matière de viticulture.

 

A partir de 1957, la distillerie de profession déjà existante sera liée par contrat exclusif à une grande maison de négoce. La distillerie sera déménagée en 1971 puis agrandie en 1981 et 2013.

  

Suite au premier choc pétrolier, son fils Gérard Pautier et son épouse Jeanne, débute la vente directe du Pineau des Charentes en 1977.

 

En 1991, leur fils Patrick reprend l'exploitation puis en 2000, la gestion de la distillerie, avec son cousin Philippe Dindinaud.

 

C'est donc, la cinquième génération qui gère le Domaine Pautier d'une part, et les Établissements Pautier d'autre part.

 

Aujourd'hui la sixième génération se forme sur l'exploitation et la distillerie afin de pouvoir prendre la relève.

 

 

 

L'activité :

Aujourd'hui nous travaillons sur 30 hectare de vigne dans le cru Grande Champagne.

La production est répartie de la manière suivante : 

  • 20 hectares pour l'eau de vie de cognac,
  • 1 hectare pour les jus de raison et vins,
  • 3 hectares pour le Pineau des Charentes (moût et eau de vie.

L'eau de vie de cognac est stockée et/ou vendue sous contrat aux négociants ; le Pineau des Charentes et l'Émous'tillant® sont vendus en direct aux consommateurs.

 

Nous travaillons avec les techniques actuelles tout en respectant la tradition des procès de production. Nous cherchons l'équilibre entre la modernité et la tradition.

Le travail au gré des saisons

Nous travaillons en fonction de la saison, ce qui fait tout le charme de notre métiers. Chaque saison à son importance pour la fabrication du vin, des eau de vie de cognac, du Pineau des Charentes et d'un Émous'tillant de grande qualité :

  • L'hiver : nous faisons la taille, le tirage des bois et l'attachage.
  • Le printemps : vient l'amendement, le travail des sols, la lutte contre les parasites (champignons et insectes).
  • L'été : on fait les relevages, le faucillage (en moyenne trois fois dans la saison) et la poursuite de la lutte contre les parasites.
  • L'automne : enfin les vendanges, le travail du sol, l'entretien des piquets et des fils (ou/et au printemps). 

 Au total nous passons entre 15 et 20 fois devant chaque pied de vigne par an.

 

Nous avons choisi une politique d'agriculture de type raisonné, basée sur l'observation des vignes, le piégeage des insectes ... afin d'intervenir au meilleur moment.

La Distillation

Vient ensuite le travail de la distillation, afin d'élaborer l'eau-de-vie nécessaire à la fabrication de ce délicieux breuvage qu'est le Pineau des Charentes.

Le travail au chai

Le Pineau des Charentes ne peut être commercialisé qu'à partir de 14 mois pour le rosé et 18 mois pour le blanc dont douze mois sous bois selon la réglementation. Actuellement, nos Pineau des Charentes ont minimum 3 ans pour les Jeunes et 10 ans pour les Vieux.

La vente directe

Après votre visite, une dégustation vous attend à l'intérieur de notre boutique, où vous pourrez y découvrir l'ensemble de nos produits.

Télécharger
Tarif 2019
Tarifs client 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 233.1 KB

Suivez nos actualités sur notre page :

Version anglais
Version anglais

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.